Elle vous permet d’optimiser votre consommation, d’éviter les pannes et d’acheter votre mazout au meilleur prix.

La start-up FullUp (Namur) vient de développer une jauge connectée à une application. Elle permet d’optimiser fortement la gestion de la consommation de mazout. Il devient ainsi possible de contrôler au mieux et de façon très intuitive tous les paramètres en jeu, qui vont de la planification des achats de combustible quand le prix est au plancher, à l’analyse détaillée de sa consommation, en passant par la surveillance des fuites. Le potentiel est tel qu’à peine le projet lancé, les premières commandes commencent déjà à affluer.

“FullUp vous propose de venir visser une petite jauge à ultrasons sur l’embout de votre réservoir à mazout, qu’il soit récent ou plus ancien. Un routeur vous est fourni avec la jauge afin de permettre sa connexion au réseau. Son installation est assez simple. Il vous suffira ensuite de télécharger l’application et d’entrer les mesures de votre cuve ainsi que sa forme.”

Le système commencera immédiatement à surveiller tous les paramètres pouvant avoir une influence directe sur votre consommation et sur le bon fonctionnement de votre installation. Car le but est clairement de réaliser de substantielles économies grâce à une gestion informatisée de votre consommation. L’application vous permettra d’avoir accès à votre historique de commande, de surveiller le niveau de carburant, d’analyser sans effort son évolution, d’obtenir des alertes, des prévisions et des recommandations, mais aussi et surtout de contrôler le bon fonctionnement et l’efficacité de votre système de chauffage dans son ensemble. Autre avantage : l’application vous tiendra au courant des fluctuations de prix en temps réel, vous permettant, de ce fait, d’acheter au meilleur moment.

L’application fonctionne sur le principe du plug&play : vous commandez votre jauge et une fois installée, vous commencez l’expérience, tout simplement. Le kit (jauge + application) est en vente via le site www.fullup.be au prix de 149 euros TVAC.

Cliquez ici pour retrouver l’article sur le site web de la dh.